Architecture Durable

TTA intervient dans des projets d’architecture bioclimatique et durable. Le modèle opérationnel est de travailler en collaboration avec des bureaux d'architectes, qui apportent leur capacité de conception bioclimatique, des calculs thermiques ou la modélisation thermique des avant-projets. TTA participe également à la conception des installations énergétiquement efficaces, et à l'introduction de l'utilisation des énergies renouvelables dans les bâtiments.

L'objectif est de concevoir de nouveaux bâtiments ou de réhabiliter des bâtiments existants avec une très faible demande en énergie thermique et qui, en plus, intègrent d'autres mesures de durabilité dans des domaines tels que la sélection de matériaux, économie d'eau et réutilisation des eaux pluviales ou usées, l'emploi de la végétation dans le milieu construit, etc.

PROJETS

Centre régional des Nations unies “UN Hub”

Panama

UNOPS
2010


Le concept et l'avant-projet détaillé ont été réalisés par le consortium constitué par RCAA (Régis Côté et associés architectes) de Québec, Canada, Terradas Arquitectos et Trama TecnoAmbiental (TTA) de Barcelone, Espagne, avec la collaboration de l'architecte Sosa de Panamá. TTA a été chargé de la coordination globale du projet, et spécifiquement, a apporté son expérience aux fins de l'intégration des stratégies bioclimatiques, efficacité énergétique, utilisation et intégration des énergies renouvelables et installations efficaces. L’UN-HUB pour l'Amérique latine et les Caraïbes, a été conçue pour une surface construite de près de 24 000 m² pour des bureaux avec des services communs destinés à une quinzaine d'agences, y compris un auditorium.

L'emplacement du bâtiment est une parcelle cédée par le gouvernement de Panama, et le système de construction proposé cherche à minimiser les mouvements de terre nécessaires à son implantation sur un terrain présentant de larges dénivelés. Le bâtiment proposé est composé de 3 blocs parallèles, allongés et situés perpendiculairement au bâtiment de services, qui comprend des zones de stationnement et des communications, qui les relient entre eux. Ce fractionnement favorise l'éclairage et la ventilation naturelle, l'adaptation à l'orographie du terrain et offre des vues vers l'extérieur dans la plupart des espaces de travail. La conception de la proposition a tenu compte de l'orientation afin de pouvoir optimiser également le comportement thermique, en particulier par rapport à la protection solaire des façades et à la circulation des vents dominants. La toiture qui est la surface du bâtiment qui recevrait la plus forte intensité de radiation solaire, en plus de l'isolation thermique, serait ventilée et protégée par une grande terrasse photovoltaïque. Le toit photovoltaïque des trois blocs de bureaux permettra de couvrir la presque totalité de la demande électrique du bâtiment et agirait de plus comme un capteur d'eau pluviale. La solution de construction proposée repose sur un modèle industrialisé, léger, étanche, avec une construction sèche et à distribution intérieure souple. L'évaluation LEED, indépendante du projet, a atteint la ponctuation platine.

Rehabilitación energética de casa rural en el parque natural de Montseny

Spain

Diputación de Barcelona
2010


Dans un gîte rural (une ferme) de deux étages, présentant une surface utile totale de 282 m². L'ensemble des opérations a englobé la reconstruction du toit, des modifications dans la distribution intérieure, l'abaissement de certains sols, une nouvelle dalle et des pavements, isolations thermiques, drainages et installations. Le projet des installations a compris la production électrique à travers une installation photovoltaïque autonome de 1,56 kWp, l'installation de production thermique solaire pour l'eau chaude et l'installation d'une chaudière à biomasse (bois) et ses dispositifs annexes destinés au chauffage.

La puissance de la chaudière est de 29 kW, le calcul a pris en considération le fait que la toiture comprendrait une isolation thermique (67 mm), isolation sur la dalle du rez-de-chaussée (48 mm) et une bonne étanchéité des portes et des fenêtres avec un double vitrage et un vide d'air.

Pour la distribution de chaleur dans les parties climatisées, deux systèmes ont été utilisés : sol radiant au rez-de-chaussée (atelier, dégagement de l'entrée, salle de bains et une partie de la cuisine), le premier étage étant desservi par des radiateurs à basse température.

Immeuble multi-logements

Spain

POMA arquitectura
2007 - 2009


La rénovation énergétique de cet immeuble a compris un effort important visant l’amélioration de ses conditions thermiques et énergétiques en général, plus exigeantes que celles définies par le Code technique de la construction (CTE). L'immeuble, construit en 1890, présente 4 étages, 6 appartements, des façades entre médianes et une toiture en forme de terrasse. L'immeuble était quasiment en ruines, avec des dégâts sur la structure en raison d'un manque d'entretien. Par ailleurs, il manquait de toute isolation thermique, ses fenêtres étaient en mauvais état, les installations étaient obsolètes et les frais de fonctionnement étaient élevés.

La rénovation énergétique a consisté en l'amélioration de la valeur de résistance thermique et le rendement du système de production de chaleur (système centralisé et meilleur rendement de la chaudière) ; atteindre un rendement énergétique élevé de la ventilation (rendement du récupérateur de chaleur >90 %) ; améliorer la qualité de l'air intérieur ; obtenir au moins la certification B pour des émissions de CO2 < 9,6kg/m² et par an.

Certaines des technologies clés utilisées ont été:
  • Isolation thermique et élimination des ponts thermiques.
  • Ventilation centralisée (entrée et sortie de l'air par la toiture) à l'aide d'appareils de récupération de l'air renouvelé dans chaque logement.
  • Toiture ventilée.
  • Option « free cooling » pendant les saisons intermédiaires sans passer par le récupérateur de chaleur.
  • Chaudière à condensation à grande efficacité et contrôle de la consommation énergétique avec des compteurs individuels (eau chaude et chauffage).

Les résultats obtenus ont permis d'éviter la démolition de l'immeuble, en conservant la plus grande partie de sa structure, en préservant l'image de l'immeuble et son intégration dans un quartier ancien, et en outre, sont allés au delà des règles actuelles dans le domaine de la demande thermique.

Installation solaire Centre omnisports municipal

Spain

Ayuntamiento de Cardedeu
2005


Ce projet a consisté en l'installation solaire thermique pour la production d'eau chaude sanitaire pour le centre omnisports, dont la surface construite est de 1920 m². Ce complexe sportif dispose de 14 vestiaires, 88 douches en tout, des services sanitaires et un bar. L'installation solaire couvre, au moins, 60 % de la demande thermique d'eau chaude pour les activités de douches, de nettoyage, d'hygiène, etc. Il existe un champ solaire unique sur la toiture plate, l'accumulation par l'eau chaude sanitaire (ACS) se situe dans la salle des machines. L'énergie auxiliaire pour l'ACS est produite grâce à une chaudière à gaz naturel et son accumulateur appartenant à l'installation préexistante. Les accumulateurs solaires (2 x 4000 l) sont connectés en série à cet accumulateur.

Le champ solaire est constitué de 140 m² de capteurs solaires, situés sur la toiture plate, parfaitement orientés vers le sud.

CX MónNatura Pirineus

Spain

Obra Social de CatalunyaCaixa
2000 - 2002


Cet immeuble, projeté par l'architecte Francesc Rius avec la collaboration de Trama TecnoAmbiental, pour ce qui de la conception bioclimatique, aux installations et aux infrastructures générales, représente un exemple d'équipement destiné à des activités éducatives associées au tourisme durable dans des zones de montagne.

Le centre de 3000 m² de surface construite, situé à 1500 m d'altitude, a été conçu en suivant des critères bioclimatiques et d'économie d'énergie, tant thermique qu'électrique, ainsi qu'avec la meilleure intégration au paysage.

Il s'agit d'un bâtiment semi-enfoui doté d'une toiture verte. Sa façade principale, orientée au sud, présente une grande partie en verre, avec des protections solaires et 200 m² de capteurs solaires thermiques intégrés à la façade-rideau elle-même. Il dispose également d'une installation photovoltaïque autonome et d'une chaudière à biomasse forestière. Le projet intègre des éléments d'efficacité énergétique, comme un sol radiant, un récupérateur de chaleur de l'air de renouvellement, un éclairage suffisant, des tubes de lumière, le réglage centralisé, etc. Par ailleurs, il a englobé le captage, le transport, l'accumulation et le traitement de l'eau pour la consommation. Cette installation est également préparée pour connecter une micro-centrale hydroélectrique de 50KW. Elle dispose également d'une centrale d'épuration des eaux et d'une gestion sélective des déchets. CX Món Natura Pirineus

Sanctuaire de Nuria et “Cabana dels Pastors”

Spain

FGC | Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya
1992 - 1996

Cet immeuble dédié à l'éducation environnementale dispose d'une façade destinée à capter les rayons solaires directement (grandes fenêtres) et indirectement moyennant des capteurs solaires.

Cette façade dispose de 100 m² de capteurs solaires intégrés à la structure de la façade-rideau elle-même qui constitue la clôture verticale. Les capteurs ont été modulés sur 1 m², comme les fenêtres de l'étage. L'énergie solaire est utilisée pour l'eau chaude, et comme soutien au chauffage par sol radiant. Outre la rénovation structurelle, thermique, énergétique et celle des installations, on a intégré l'exploitation solaire moyennant une extension sous forme de galerie en verre.

La "Cabane des Bergers" a fait l'objet d'un réaménagement et d'une extension d'un ancien logement de bergers, pour en faire un bar-restaurant. Le captage solaire direct, la protection solaire et l'exploitation de la chaleur accumulée à travers une inertie thermique élevée.

Tlf. Barcelona: +34 93 446 3234
Copyright 2004-2017 Trama TecnoAmbiental